Construction Gros travaux Projets Pistes Protection des pistes Personnel Incidents Accidents Accueil remontées  
 
Construction

 
 
Le chalet de la Flégère, construit en 1827.

 
Dès le début des annnées trente, Edouard Simond, hôtelier aux Praz, et Paul Dussus, entrepreneur de travaux publics, projettent de construire un téléphérique à la Flégère.


En 1936, le projet a bien avancé mais l'alpage appartient aux consorts de la Flégère (association d'éleveurs) et la demande, faite par la commune en février 1936, de leur expropriation pour utilité publique semble être la cause de l'abandon du projet.

 
 
Au début des années cinquante, Paul Freitag reprend l'idée et s'associe à des industriels marseillais qui apportent les capitaux. Une société, la E.S.T.S.C. (équipement sportif et touristique du super Chamonix) est créée.

Le téléphérique de la Flégère est construit par l'entreprise Câbles et monorails, Mancini et Compagny de Grenoble. Il ouvre au public le 25 mars 1956. La ligne comporte trois pylônes dont un de 46 mètres, après une portée de 1650 mètres et un de 20 mètres, près de la station supérieure.

 
 
L'arrivée de la Flégère et le départ de l'Index avant 1962.
 
Les bennes en aluminium, peuvent transporter 40 voyageurs à 8m/s. Le débit est de 400 personnes par heure. Chaque benne circule sur un câble porteur amarré à la station supérieure et tendu par un contrepoids installé à la gare inférieure. Deux câbles tracteurs sont entraînés par une motrice située à la gare supérieure. En cas de rupture d'un câble tracteur, le freinage s'effectue sur le câble porteur grâce à des mâchoires de sécurité.
Le 12 décembre 1956, la télécabine Flégère-Index (aussi appelée à cette époque télécabine du Foué) ouvre au public.
Ses 54 cabines biplaces multicolores aux vitres en plexiglass, d'un débit de 480 personnes à l'heure, ne permettent pas de garder les skis aux pieds.
 
La télécabine de l'Index avant 1977.

 
Haut de page
Version en anglais