Construction Gros travaux Projets Pistes Protection des pistes Personnel Incidents Accidents Accueil remontées  
 
Janvier 2005
Gros travaux

 
 
On aperçoit, depuis une cabine, le paravalanche du pylône 19.
 
En 1974, une avalanche rendra obligatoire la construction d'un paravalanche pour protéger le pylône 19.

Six cabines seront rajoutées sur le câble tracteur en 1975, puis sept autres entre 1987 et 2002. Grâce aux améliorations techniques et aux 93 cabines, le débit est porté à 900 personnes par heure.

Jusqu'en 1985, le domaine skiable des Houches est géré par 4 sociétés indépendantes ne coopérant pas. En 1985, la commune des Houches décide la construction du télésiège de Maisonneuve et crée, à cette occasion, une société d'économie mixte dont elle détient 51%.

 
 
En 1987, le câble de la télécabine du Prarion est changé pour la première fois (un câble neuf est contrôlé tous les trois ans puis tous les ans à partir de la dixième année).

La décision ministérielle d'avril 1985 approuvant le plan pluriannuel de développement touristique (PPDT) de Saint-Gervais rappelait que la liaison Saint-Gervais-Les Houches paraissait souhaitable mais devait s'accompagner d'une restructuration profonde de l'équipement du Prarion.

Les négociations entre les exploitants et les communes des Houches et de Saint-Gervais aboutissent à la présentation d'un dossier à la commission des Unités Touristiques Nouvelles (UTN) le 14-12-1990. L'étude prévoit, sur les Houches, 11 remontées nouvelles, le remplacement de 2 téléskis par des télésièges et le déplacement de 3 téléskis.
 
Au sommet du Crozat.
 
 
Dans le secteur du Bionnay-le Crozat, le projet comporte 2 télésièges 4 places allant du fond de la vallée du Bon Nant au plateau du Prarion à 1887 m. La réalisation de ces 2 appareils est confiée à la THP. Un seul est actuellement réalisé : le télésiège du Crozat (4 places, non débrayable) construit en 1994 auquel on accède par un tapis roulant.
 

 
Le tunnel des Aillouds.
 
En 2000, commence la construction du tunnel des Aillouds, financé à 50% par la commune des Houches et à 50% par la société du Prarion. Ce tunnel, qui passe sous une route communale, est inauguré en 2001.

En 2003 la nivoculture se développe grâce à l'installation de 19 nouveaux canons à neige sur la piste des Plancerts, portant le nombre total de canons à neige aux Houches à 86. Cette même année un bâtiment est construit pour accueillir l'E.S.F (école du ski français) et servir de garage aux ratraks.
 
 
En 2004, 23 abris pour enneigeurs sont installés sur la piste rouge des Fontaines dans le secteur du Crozat (piste homologuée par la FIS pour le slalom géant).

Fin 2004, la THP rentre dans la compagnie du Mt Blanc.
 


 
Haut de page
Version en anglais