Construction Gros travaux Projets Pistes Protection des pistes Personnel Incidents Accidents Accueil remontées  
 
Juin 2004
Gros travaux

 
 
Dès la construction du télésiège le Tour-Charamillon-Les Autannes, on parle de rejoindre Vallorcine par le Col des Posettes mais... il faudra attendre 1998 pour que s'amorce la réalisation de ce projet.


Cependant, entre temps, les gros travaux auront été nombreux.


En 1961, est construit le téléski de l'Arve (téléski à archets deux places) qui sera changé en 1972.
 
En haut à gauche, le téléski de l'Arve. On remarque les pylônes électriques supprimés depuis.

 
 
Le télécabine de 1968 à l'arrivée à Charamillon.

 
En 1967-1968, le télésiège le Tour - Charamillon - Les Autannes est remplacé par une télécabine débrayable quatre places. Le débit passe de 280 personnes par heure à 480 personnes par heure et la vitesse de 2.5 mètres par seconde à 3 mètres par seconde.


La manutention reste la même à la gare de Charamillon.

On parle toujours de relier Vallorcine.

En 1968, le premier ratrak est acheté.
 
 
Le deuxième tronçon du télécabine de 1968 en été.

 
Le premier ratrak.

 
En 1981, on construit le téléski du Col de Balme et un télésiège à trois places qui part du Tour (environ 50 mètres au-dessus de la gare de la télécabine) et arrive en amont du téléski du Col de Balme, à 1995 mètres.


Le but est de doubler le débit au départ du Tour et d'amener les skieurs par le téléski du Col de Balme sur les futures installations, côté Posettes et Tête de Balme. Ce télésiège n'aura jamais le succès escompté, peut-être parce qu'il faut faire 50 mètres à pied ! Il est démonté en 1993 et vendu à une station de ski libanaise.


En 1986-1987 on construit une télécabine automatisée de six places sur le premier tronçon Le Tour - Charamillon. Son débit est de 1500 personnes par heure, sa vitesse de 4 mètres par seconde. Le deuxième tronçon reste la télécabine 4 places de 1968 qui sera remplacée en 1991-1992 par un télésiège débrayable à 4 places. Le débit passe à 2400 personnes par heure, la vitesse à 4.5 mètres par seconde.


En 1990 sont construits les téléskis du Plan des Reines et de L'Aiguillette.

 
A gauche le télésiège vendu aux Libanais en 1993, à droite la télécabine du Tour-Charamillon de 1987.
 
 
     A gauche le téléski de l'Arve, au centre les Ecuries transformées en restaurant et à droite le télésiège des Autannes

 
En 1997, l'autorisation d'aménagement des Posettes est obtenue avec en contrepartie la création de la réserve naturelle du Vallon de Bérard.

En 1997-1998, un télésiège débrayable de 4 places va des Esserts à la Tête de Balme. Son débit est de 2400 personnes par heure, sa vitesse de 4,5 mètres par seconde.

Le domaine skiable passe de 200 à 500 ha et le débit cumulé de 560 personnes par heure en 1960, à 9600 personnes par heure.

La liaison vers Vallorcine est enfin possible depuis le Tour : le retour reste encore en projet.

 
 
En 2001, la gare de départ du Tour est réaménagée.
En 2002, 24 canons à neige haute pression sont installés sur la piste des Caisets (Charamillon - Le Tour) nécessitant d'importants travaux d'adduction d'eau.

 
 
Départ du télésiège des Autannes construit en 1991.

 
Gare d'arrivée de la télécabine six places à Charamillon.
C'était ausssi, avant 1991, la gare de départ des Autannes.


 

 
Haut de page
Version en anglais